Réouverture des établissements équestres.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La lecture du décret n°2020-545 permet de confirmer plusieurs points concernant la réouverture :

Les établissements recevant du public (ERP) de type PA (établissement de plein air), au sein desquels sont pratiquées des activités équestres sont ouverts au public par dérogation.
Hors équipements couverts, la pratique équestre en « plein air » redevient autorisée.
Vous pouvez également circuler avec votre cheval sur les chemins ouverts au public.
Le décret ne limite pas le nombre de groupes de 10 personnes maximum pouvant être accueillis sur des zones différentes au sein d’une même structure.
Cinq mètre de distanciation est imposée pour une activité physique et sportive modérée et dix mètres pour une activité physique et sportive intense.

Les mesures d’hygiène à prendre sont les suivantes :

  • Lavez-vous régulièrement les mains de préférence avec de l’eau et du savon, nous rappelons que l’accès doit être facilité et des serviettes à usage unique doivent être mises à disposition.
  • Le gel hydroalcoolique est une bonne alternative si vous n’êtes pas en mesure de vous laver les mains à l’eau et au savon.
  • Le nez et la bouche doivent être constamment couverts.
  • Eternuez et toussez dans votre coude et non dans votre main.
  • Vos mouchoirs doivent être jetés immédiatement après utilisation dans une poubelle.
  • Evitez de vous toucher le visage et surtout le nez, la bouche et les yeux.

« Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties »

Informations complémentaires :

L’enjeu des centres équestres, qui accueillent un public jeune, sera tout d’abord de réussir à mettre en place les mesures sanitaires dans les « lieux de vie » de la structure. Ce n’est pas lorsque vous êtes à cheval que les risques sont les plus grands mais à pied.
Plusieurs centres équestres ont pris la décision de ne pas rouvrir leurs portes tout de suite et qu’une semaine serait nécessaire afin de remettre les chevaux de club en état avant de les confier à des jeunes cavaliers peu expérimentés.
Les rassemblements au centre équestre ne sont pas interdits mais les regroupements de plus de dix personnes en lieu restreint au sein du centre équestre le sont.
Le gérant de l’établissement dispose le droit de limiter l’accès à son établissement dans le but de respecter les règles sanitaires.

« On conçoit bien l’application de cette règle aux cavaliers de club, dont l’accès est limité à leur séance. Pour les propriétaires, elle pourrait susciter des litiges. Comme pour toute restriction, celle-ci doit être proportionnée, respecter l’accès du propriétaire à son cheval, et surtout les termes du contrat de pension stipulant l’accès du propriétaire à son cheval et aux installations. Il ne saurait être question de restreindre abusivement l’accès des propriétaires qui doivent pouvoir assurer les soins et l’exercice physique journaliers, ni de limiter leur accès à des horaires incompatibles avec la reprise de leur propre activité professionnelle.»

Sophie Nicinski, professeur de droit public.

Anaelle BOGAERT

Laisser un commentaire

Shopping Basket
close
Comment aimeriez-vous concevoir votre

Télécharger un design complet

  • - Avoir un design complet
  • - Avoir votre propre concepteur

Concevez ici en ligne

  • - Vous avez déjà votre concept
  • - Personnalisez chaque détail